Waterloo 1815 - 2015 Le Défi à l'Europe

Catalogue de l'exposition.

Préface

La bataille de Waterloo, le 18 juin 1815, marque la fin de l’empire napoléonien. Elle frappe les esprits des témoins par l’entêtement des combattants, par la férocité des combats, par la concentration des effectifs sur un petit terrain. Le retour en France de l’empereur accélère la conclusion du Congrès de Vienne, qui s’achève une semaine avant la défaite finale de Napoléon. Deux visions de l’Europe s’entrechoquent.

Ce double bicentenaire permet de remettre à l’honneur les collections conservées au Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire de Bruxelles. Le projet est divisé en deux axes principaux et complémentaires.

Le premier évoque le tourisme de guerre en présentant une partie de la collection du sergent-major des hussards anglais Cotton, ancien combattant de l’armée du duc de Wellington et guide du champ de bataille, sur le site même de l’emplacement de l’Hôtel qu’il y occupait. Le second volet du projet prend place dans les Arcades du Cinquantenaire, haut lieu touristique et symbolique du Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire.

«Waterloo 1815-2015. Le défi à l’Europe» de l’ambition d’embrasser, comme le fait le parcours permanent de l’institution, l’ensemble des conflits qui tendaient les relations en Europe, et plus particulièrement entre les états voisins de la Belgique actuelle. Grâce à la richesse de ses collections, le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire a la capacité de présenter une variété unique de tenues remarquables.

Mais aussi et par un effet grossissant, cette exposition s’arreÌ‚te sur le champ de bataille, sur la perception qu’en ont eu les artistes, sur ce qu’il a été et est devenu, et sur le parcours des Belges qui y furent présents en 1815, ces hommes qui connurent le triste destin de s’affronter dans deux armées adverses.

L’institution muséale vit en fonction de son patrimoine: l’objet, loin d’être une simple illustration d’un discours historique, participe à son élaboration. De la relique figée dans sa gangue de rouille, à la rutilante tenue, conservée en l’état ou transformée volontairement ou non, ces pièces gardent la marque de ceux qui les ont utilisées, conservées, restaurées et transmises à la collectivité. Nous espérons que ce catalogue permettra de les apprécier correctement.

Piet De Gryse et Christine Van Everbroeck
Directeurs a.i.
Musée Royal de l’Armée
et de l’Histoire Militaire

Softcover
226 pages
ISBN: 
2-87051-060-8
Legal Depot
Jeudi, 25 juin, 2015
Prix: 
€ 25.00
EN
NL
FR
Hauteur: 
28.00 cm
Largeur: 
24.50 cm