Mission

Le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire est un établissement scientifique fédéral (ESF) de deuxième catégorie et un service d’état à gestion séparée. Il promeut la connaissance de l’histoire militaire et de l’histoire des conflits, en temps de paix comme de guerre, en exploitant le patrimoine militaire unique et diversifié qu’il présente sur ses différents sites.

Ce patrimoine est du type immobilier, mobilier et immatériel. En vue de sa conservation de longue durée, il est géré, préservé, étudié, augmenté de manière sélective, interprété et exposé de façon professionnelle et scientifique.

La période concernée s’étale du début du Moyen Âge à aujourd’hui et le cadre géographique remonte aux anciennes régions historiques qui précèdent la Belgique jusqu’à la Belgique de nos jours, dans un cadre européen et international.

Vision

Le musée souhaite évoluer vers un musée performant, contemporain dont le financement public est épaulé par un soutien privé et des recettes propres, tout en prenant des mesures pour réduire les coûts. Le public est invité de diverses manières à découvrir les différentes facettes de l’histoire militaire. Étant donné que le musée ne gère pas seulement le site du parc du Cinquantenaire, mais également divers musées externes (Boyau de la Mort, mont Kemmel, cave Mc Auliffe, Gunfire) et dépôts, il souhaiterait changer son nom en « Musées royaux d’histoire militaire », MRHM en abrégé. Cette appellation cadre mieux avec la mission formulée ci-dessus.

En tant qu’établissement scientifique fédéral de deuxième catégorie, il souhaite également évoluer à terme vers un établissement de première catégorie. Le musée poursuit aussi l’objectif d’évoluer vers un centre d’expertise national et international pour l’histoire militaire. Il souhaite encourager et promouvoir les recherches scientifiques sur le patrimoine et l’histoire militaires. Il élargira, dynamisera et commercialisera les services au public, la politique d’expositions et de publications, tout en misant pleinement sur la dimension numérique. Le musée pourra ainsi remplir son rôle social de manière moderne.